Actualités

Crédit: Luca De Jesus Marques
Partager sur :

"Genealog.IA" : L'IA au service de la mémoire familiale

26 septembre 2023 Focus sur 
Vue 228 fois

Avec "Genealog.IA", son mémoire de fin d’étude, Luca De Jesus Marques (Bachelor Photographe et Vidéaste, promo 2023) part à la recherche de ses racines et de son identité en reconstituant une généalogie perdue en mêlant Intelligence Artificielle et procédés photographiques anciens. 

 

 

 

Votre projet en quelques mots ?  

Dans ce projet photographique, j’ai tenté de reconstituer les portraits de mes ancêtres que je n’ai pas connus et dont il ne subsiste aucune photographie.  

 

Pour reconstituer ma filiation, j’ai alimenté une Intelligence artificielle avec des autoportraits et des prompts bien précis sur la personne que je voulais représenter, générant ainsi des portraits fictifs. 

 

Une fois l’image choisie et retouchée, j'ai utilisé des procédés photographiques anciens, correspondant à l’époque à laquelle la photo aurait dû être prise, pour la développer.

 

 

 

"Genealog.IA" - Barbato R - Fichiers bruts Midjourney -  Luca De Jesus Marques

"Genealog.IA" - Barbato R - Fichiers bruts Midjourney -  Luca De Jesus Marques



Pourquoi avez-vous choisi d’utiliser l’IA pour votre projet ? 
 

J’ai choisi l’IA car elle me permettait d’incarner pleinement mes ancêtres et d’obtenir une infinité de variations, plus ou moins subtiles et crédibles, pour chacun des portraits.  

 

Comme mon processus de création se base sur un mélange de « text to image » et « d’image to image », l’IA utilise mon visage comme base pour générer chaque proposition. Je trouvais ce processus pertinent mon visage étant l’aboutissement de ma généalogie.

 

Je ne suis que le produit de mes ancêtres j’ai donc inévitablement hérité de leurs caractéristiques physiques, même si j'ai bien conscience que les probabilités de ressemblances totales sont minces. 

 

 

 

"Genealog.IA" - Barbato R - tirage finale après retouches -  Luca De Jesus Marques

"Genealog.IA" - Barbato R - tirage finale après retouches -  Luca De Jesus Marques



Comment avez-vous eu cette idée de combiner IA et procédés photographiques anciens ? 
 

L’envie de pratiquer avec des procédés photo anciens a toujours été là. Ce projet me permettait de le faire de façon pertinente.  

 

Ils m’ont permis d'ancrer chaque portrait dans une période précise. Ces techniques ont également l’avantage d’apporter de légers défauts à l’image, comme le  grain argentique par exemple. Ils contrebalancent parfaitement l’aspect très lisse de l’image de l’IA.  

 

Toutes ces techniques de tirage m'ont permis d’avoir un rendu beaucoup plus riche et de rendre mon travail plus crédible d’un point de vue historique et photographique.

 

 

 

"Genealog.IA"  - tirages ferrotypes -  Luca De Jesus Marques

"Genealog.IA"  - tirages ferrotypes -  Luca De Jesus Marques



Quelles techniques photographiques avez-vous utilisées ? 
 

 

J’ai utilisé trois procédés anciens :  

  • le tirage argentique : pour cela j’ai utilisé de vieux papiers disponibles à l’école qui remonte pour certains jusque dans les années 80  ;  

 

  • j’ai ensuite réalisé un Aristotype et un Ferrotype, deux techniques très anciennes qui se basent sur le collodion, une sorte d’ancêtre de la gélatine qui sert de liant entre la couche photosensible de l’émulsion et le support choisi. 

 

 

 

"Genealog.IA"  - technique tirages ferrotypes -  Luca De Jesus Marques

"Genealog.IA"  - technique tirages ferrotypes -  Luca De Jesus Marques



Pourquoi avez-vous choisi de travailler sur les thématiques et la filiation et de l’identité pour ce projet ? 
 

Ce sont des thèmes qui me sont chers, je suis fils de deux immigrés, je suis la première génération dans mes deux familles à naître en France. Je vis depuis toujours avec un sentiment de déracinement, accentué par de nombreux déménagements durant mon enfance. Il existe très peu si ce n’est aucune photo de ma famille avant la génération de mes parents.  

 

Cette absence de mémoire familiale a toujours été très pesante pour moi. Je pense qu’il est nécessaire de savoir d’où l’on vient pour savoir réellement qui l’on est. Ce projet est le moyen que j’ai trouvé pour combler un peu ce manque. 

 

 

 

"Genealog.IA" - Composition -  Luca De Jesus Marques

"Genealog.IA" - Composition -  Luca De Jesus Marques



Quelles ont été vos références et vos inspirations pour le projet ?
 

Essentiellement Michel Journiac et en particulier sa série “Hommage à Freud”. Pour le reste je me suis beaucoup inspiré des vieux tirages que j’ai pu trouver en brocante et de la collection de Ferrotype du musée Européen de la photo à Bièvre. 

 

 

 

Vous venez d’être publié dans le numéro spécial IA du magazine Fisheye, quelle suite imaginez-vous pour le projet ? (exposition, publication…). 

J’aimerai en faire un livre photo. Je suis d’ailleurs à la recherche de graphiste et d’éditeur.  

 

 

 

Interview par Sophie Jean




1
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité