Actualités

Crédit: @quidam_photographie
Partager sur :

Morgane Rocheteau, conceptrice d'expériences immersives et co-fondatrice d’Ykser

12 juin 2024 Portraits
Vue 159 fois

Diplômée du Master Design et Management de l'Innovation Interactive en 2023, Morgane Rocheteau vient de créer Ykser, une startup spécialisée en production, conception et développement d'expériences immersives en réalité étendue, en association avec Grégoire Clamart. Retour sur la genèse de la création du studio. 

 

 

 

Pouvez-vous nous résumer votre parcours depuis l'obtention de votre  Master Design et Management de l'Innovation Interactive ? 

Après un bachelor Web Design et Communication Graphique j’ai voulu revenir à ma passion initiale : l’audiovisuel, l’art et le divertissement. J’ai donc intégré le Master Design et Management de l'Innovation Interactive de GOBELINS.

 

J’ai passé mes deux ans d’alternance au sein du studio immersif Tamanoir où j’ai pu découvrir l’univers de l’installation immersive et de la scénographie, les productions du studio alliant art de la scène, jeu vidéo et audiovisuel.

 

Suite à de gros problèmes de santé survenus juste après l’obtention de mon diplôme, j’ai dû mettre mes envies professionnelles de côté. Après plusieurs mois d’arrêt, j’ai rencontré Grégoire Clamart, mon associé, à Immersity, un événement dédié à la réalité étendue à Angoulême.

 

Au fil des discussions, il est devenu évident que nous devions développer un projet ensemble. C’est comme ça qu’est née Ykser, notre startup spécialisée en conception et production d’expériences immersives en réalité étendue.

 

 

 

" A quelques pas du monde " Tamanoir studio - ⓒ Jordan Anefalos 

" A quelques pas du monde " - Tamanoir studio - ⓒ Jordan Anefalos 



Pouvez-vous nous en dire plus sur les projets sur lesquels vous avez travaillé pour Tamanoir Immersive Studio ?

Tamanoir m’a beaucoup apporté, aussi bien en connaissances et en créativité qu’en expérience humaine. Ils m’ont donné la chance de travailler sur des projets magnifiques comme « À Quelques Pas du Monde », exposé au Palais Garnier à Paris. Cette expérience musicale collective a été scénographiée par Paolo Morvan en utilisant un dispositif audio immersif.

 

J’ai également eu l’occasion participer au projet « Unplug Bar », un bar immersif situé à Paris dans le 8e arrondissement. Le bar a ouvert en octobre 2023 et propose une expérience hors du commun basée sur des expérimentations visuelles immersives pour donner la sensation aux visiteurs d’entrer dans un autre univers pendant le temps d’un verre.

 

J’ai adoré participer à ce projet, aussi bien pour la direction artistique, la scénographie que l’univers global ancré dans Paris.

 

 

 

"Unplug Bar" - Studio Tamanoir - ⓒ thetravelbuds 

"Unplug Bar" - Studio Tamanoir - ⓒ thetravelbuds 



Vous venez de présenter votre startup Ykser à VivaTech, pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ?

Notre participation à Viva Tech a été l’occasion d’entamer une première phase de démarchage et de génération de leads commerciaux pour notre startup.

 

Notre objectif était double : montrer que nous sommes présents, prêts à relever de nouveaux défis techniques, artistiques et créatifs, et présenter notre concept d’expérience en réalité mixte à destination des lieux culturels et touristiques.

 

 

 

Logo Ykser

Logo Ykser 



Sur quel(s) projet(s) travaillez-vous actuellement ?

Nous sommes concentrés sur le développement de notre premier projet, "Eidospace", une expérience immersive et narrative à destination des lieux culturels et touristiques pour leur permettre d’attirer un nouveau public, en utilisant les technologies émergentes.

 

Nous sommes toujours à la recherche de lieux partenaires pour développer notre offre, n'hésitez pas à nous contacter sur Instagram ou LinkedIn !

 

Nous sommes également en plein développement d'"Ekko" un jeu interactif et de "Fovea", une expérience immersive

 

 

 

Ekko

"Ekko"



Ykser défend des valeurs féministes et d’écologie sociale, pouvez-vous nous en dire plus ? 

A travers notre travail, nous avons à cœur de contribuer aux luttes contre les inégalités entre les sexes. Notre duo est né de ce désir de mixité.  

 

Nos projets sont conçus et développés dans une logique d’inclusion et de cohésion sociale.

 

Notre concept a également vocation à éviter une utilisation trop importante des ressources énergétiques et nous projetons de reverser une partie de nos bénéfices à des associations qui luttent pour la protection de l’environnement.

 

Notre objectif est de démontrer que les métiers de la tech peuvent soutenir l’écologie, l’éducation et le féminisme.

 

 

 

"Fovea"

"Fovea"



Vous travaillez sur des parcours immersifs en réalité mixte (MR), des jeux vidéo en réalité virtuelle (VR) et des oeuvres interactives à projections intelligentes, pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste ces types de projets ?

Nous avons chacun une expertise distincte.

 

Grégoire excelle dans la conception d'expériences interactives et ludiques utilisant un casque VR/MR, tandis que je me suis spécialisée dans la création d'expériences immersives à l'aide de la smart projection et du design interactif.

 

Notre objectif est d’utiliser la réalité mixte pour fusionner le réel et le virtuel, et démontrer que les casques de réalité virtuelle comme le Quest de Meta peuvent être utilisés dans notre environnement quotidien.

 

 

Le studio nous permettra ainsi de pousser plus loin « Fovea » le projet de fin d’étude que j’ai développé avec Leith Ben Abdessalem, Julie Pereira et Pierre Pinto de Olivera. Il s'agit d'un projet d’installation interactive immersive qui utilise l'espace et le volume dans lequel l'utilisateur se déplace et pour lequel nous avons créé notre propre système CAVE (Cave automatic virtual environment).

 

Logo Ykser

Ykser 



Pouvez-vous nous raconter un bon souvenir de vos études à GOBELINS ?

Mes deux années au sein de cette école ont été plus que magiques, j’ai eu la chance d’avoir une promotion magnifique, humaine et bourrée de talents !

 

J'ai de nombreux souvenirs qui me viennent en tête, mais celui que je retiens c’est le premier jour et la rencontre avec ma promotion. Je ne sais pas s'ils liront cette interview mais je souhaite les remercier du fond du cœur.

 

J'étais très stressée, j'avais peur de décevoir et de ne pas être à ma place. Pourtant, ils m'ont montré le contraire. J'avais ma place, tout comme eux, et nous avons avancé ensemble.

 

Chacun a contribué à créer un environnement où j’ai pu m'épanouir et donner le meilleur de moi-même. Je leur en suis profondément reconnaissante ainsi qu'à Mathieu Ehrsam notre référent.

 

C’est devenu une véritable famille avec laquelle j'ai partagé des moments inoubliables et des défis stimulants.

 

 

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un ou une jeun.e diplômé.e ?

Ayez l’audace d’accomplir ce que vous désirez sans avoir peur de l’échec. Le plus important c’est d’essayer, personne ne le fera à votre place.

 

Si vous vous sentez capables de vous lancer directement dans votre propre activité foncez !




4
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité