Actualités

Crédit: Loïc Kessler
Partager sur :

Loïc Kessler, Illustrateur et Motion Designer en freelance

04 juillet 2024 Portraits
Publié par Sophie JEAN
Vue 46 fois

Diplômé de la formation Graphiste Motion Designer en 2012, Loïc Kessler est aujourd’hui Illustrateur et Motion Designer en freelance.

 

Il a notamment travaillé pour la BBC, Le Monde, Artips, SoBam, Upian, Mike Horn... Il a également réalisé pour France Télévision, via l'agence Mozoo, une série de motions retraçant le parcours de grands et grandes athlètes à l’occasion des Jeux Olympiques de Paris 2024.

 

 

 

Vous avez été diplômé de la formation Graphiste Motion Designer en 2012, pouvez-vous nous résumer votre parcours depuis l’obtention de votre diplôme ?

Dès ma sortie de l’école j'ai eu l'opportunité de travailler quelques mois à Istanbul dans l'agence de publicité Ogilvy. J’avais déjà travaillé pour l'antenne parisienne avant d’entrer à GOBELINS.

 

Je suis rentré à Paris pour chercher du travail et rapidement, j'ai eu la chance de rencontrer les personnes de l'agence SoBam et de me voir offrir un poste de graphiste / motion designer.

 

C'était une période enrichissante, l'agence encourage l'aspect créatif des productions, ce qui m'a permis de développer pas mal de compétences et de découvrir le fonctionnement d'une agence.

 

Après deux ans à ce poste je suis devenu de nouveau freelance, statut que j'ai toujours aujourd'hui, et qui me permet de travailler pour des clients et sur des sujets variés.



 

Portrait de l’escrimeur Enzo Lefort

Portrait de l’escrimeur Enzo Lefort pour "Nos plus belles victoires" pour France Télévision 



Vous avez récemment réalisé pour France Télévision une série de motions sur des athlètes intitulée « Nos plus belles victoires », pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ?

Il s'agit d’une série de 10 motions d'une minute, retraçant succinctement le parcours de 10 athlètes des jeux Olympiques et Paralympiques.

 

J’ai pu ainsi illustrer les exploits de Marie-José Pérec, triple championne olympique d'athlétisme, Ethelda Bleibtrey, pionnière de la natation féminine, l’escrimeur Enzo Lefort, le breackdancer Dany Dann ou encore Arnaud Assoumani, spécialiste du saut en longueur et du triple saut.

 

J'ai été contacté par un ancien collaborateur d'Ogilvy, qui travaille à présent chez Mozoo, l'agence pour laquelle j'ai réalisé la série. Les délais étaient assez courts mais j’ai eu carte blanche pour les visuels 

 

 

 

Illustration pour le trimestriel "Erratum"

Illustration pour le trimestriel "Erratum"



Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

La possibilité de travailler sur des sujets toujours différents, et de pouvoir ainsi apprendre constamment des choses. Je me considère chanceux de pouvoir faire du dessin et de l'animation mon métier

 

 

 

Quel est votre processus créatif ? Quelles sont vos inspirations ?

Mon mémoire aux Beaux-arts portait sur les affiches de films constructivistes dans les années 20. Certaines de ces œuvres m'inspirent encore aujourd'hui et je crois que cette influence se ressent encore parfois dans mon travail...

 

J'ai tendance à créer de grandes bibliothèques de références. Dès que je vois un film, une vidéo ou quoi que ce soit qui me touche d'une manière ou d'une autre je l'enregistre ! J’ai constitué ainsi une sorte de base de données à laquelle je reviens régulièrement pour m'inspirer.

 

Je suis curieux par définition, l'inspiration est partout, une expo, un film, un livre, un jeu, la musique...

 

 

 



Vous avez travaillé pour la BBC, Le Monde, Artips, SoBam, Upian, Mike Horn et FemmeFatale Studio… comment démarchez-vous vos client ?

Dans mon cas j'ai l'impression d'avoir été plutôt chanceux, les choses se sont toujours faites de manière assez naturelle. Les rencontres que l'on fait au bon moment entraînent vers d’autres contrats.  

 

 

 

Affiche "Space Odyssey Propaganda"

Affiche "Space Odyssey Propaganda"



En quoi votre formation vous-a-t-elle été utile dans votre parcours ?

La formation m'a permis d'obtenir de bonnes bases techniques dans l'approche des logiciels, en particulier After Effects. Nous avions également la possibilité de mettre en pratique et d'approfondir ces acquis.

 

Mais la plus grande chose que l'école m'ait apporté reste le groupe d'amis que je me suis constitué et que je vois toujours après la formation ainsi que toutes les personnes que j’ai pu rencontrer pendant cette année à GOBELINS.

 

 

 

"Access to Energy Solutions" -  campagne pour So Bam 

"Access to Energy Solutions" -  campagne pour So Bam 



Quels conseils donneriez-vous à un ou une jeune diplômé.e ?

Je n'aime pas trop donner de conseils, je dirais juste que c'est important de s'amuser, de travailler à ce que l'on aime faire et d'être sympa avec les personnes que l'on croise. À partir de là tout devrait bien se passer !

 

 

 




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité