Actualités

Crédit: Louise Carrasco et Léo d'Oriano
Partager sur :

Louise Carrasco et Léo D’Oriano exposés à la 4e Biennale de la photographie du 13e

14 mars 2024 Actus des anciens
Vue 88 fois

La 4ème édition de la « grande fête de la photographie du 13e » aura lieu du 25 mars au 13 avril 2024 à la Mairie du 13e et au Quai de la Photo, un lieu d’exposition dédié à la photographie.

 

Organisée par la Mairie du 13e, Objectif Image Paris IDF, le Club Photo Cheminots de Paris Austerlitz – CPCPA, les centres Paris Anim’ Goscinny et Oudiné, Action collégiens Paris en partenariat avec Compétence Photo, La Fab. (Fondation Agnès b.) et Quai de la Photo la Biennale suit les traces de Robert Doisneau et s’intéresse à la photographie de la jeunesse avec le thème « Enfance, Adolescence, Jeunesse ».

 

Comme pour les années précédentes, la Biennale présentera à la fois des œuvres de photographes réputé.e.s, de jeunes photographes et de photographes amateur.e.s.

 

L’occasion de célébrer des figures emblématiques de la photographie comme Sabine Weiss qui aurait eu 100 ans en 2024, Janine Niépce, l’une des premières femmes photoreporters françaises et Lewis W. Hine, l’un des inventeurs de la photographie sociale et documentaire.

 

Parmi la programmation contemporaine on retrouve deux anciens du Bachelor Photographe et Vidéaste : Louise Carrasco (promo 2017) et Léo d’Oriano (promo 2018).

 

 

 

 

"Arco Iris" - Louise Carrasco

"Arco Iris" - Louise Carrasco



« Arco Iris » - Louise Carrasco 

Louise Carrasco est une photographe française d’origine chilienne spécialisée dans la photo de mode et la publicité. Reconnaissable à son style pop, ludique et coloré, elle a travaillé pour de nombreuses marques, notamment Adidas, Aigle, Benetton, Converse, Levi's ou encore Warner Music.

 

Elle présentera sa série « Arco Iris » commandée par Mima Zamall, styliste et directrice artistique chilienne. Cette collaboration, initié en 2017, est un véritable hybride entre l’univers des deux artistes et une plongée dans l’underground de la mode chilienne.

 

 

 

"Ils en avaient 16" - Léo D'Oriano

"Ils en avaient 16" - Léo D'Oriano

 

« Ils en avaient 16 » - Léo D’Oriano

Léo D’Oriano axe son travail sur la reconstruction post-traumatique. Il a notamment réalisé une série à Fukushima au Japon en 2019 et à Blackpool au Royaume-Uni en 2018  pour explorer ce qui demeure après une catastrophe et questionner l’impact des crises sur l’intimité des habitants.

 

Il a remporté la Grande Commande Photographique du Ministère de la Culture avec sa série "Ils en avaient 16" qui documente le quotidien de deux groupes de jeunes de L'Yonne après la pandémie.

 

Le travail de Léo D’Oriano est le témoignage d’une jeunesse dont le rapport à l’autre et à l’intimité a été redéfini par la pandémie et une actualité mondiale de plus en plus anxiogène.

 

 

 

Affiche 4e Biennale de la photographie du 13e

 

 

 

Informations pratiques : 

Vernissage, le lundi 25 mars, à la Mairie du 13e, à partir de 18h30.

Exposition du 25 mars au 13 avril

Mairie du 13e, 1 place d’Italie - 75013 Paris

Quai de la Photo, 9 port de la Gare - 75013 Paris

 




1
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité